Retour en haut

Qu’en est-il du sort des acheteurs dans ce marché actuel de vendeur?

Vous l’entendez partout: «Surenchère!», «Vendu 100 000$ au-dessus du prix demandé», «Il n’y a pas de maison à vendre!», «J’ai fait 8 offres dans les 6 derniers mois et aucune n’a été acceptée!», «15 minutes pour visiter, il y a déjà 3 offres sur la propriété et les offres doivent être envoyées avant demain!», «La propriété nécessite 100 000$ en travaux et elle est vendue sans garantie légale de qualité, et aucune chance de renégocier, à prendre ou à laisser!»

Dans de telles conditions, ne vaudrait-il pas mieux repousser l’achat de sa maison?
La question est légitime, et revient pratiquement à chaque discussion avec les acheteurs.
Tout comme: «Est-ce que je devrais attendre que les prix baissent?», ou encore, «Est-ce vraiment possible que les prix montent encore?»
Ce sont des questions auxquelles nous tentons de répondre depuis maintenant 5 ans déjà!
Pour les nouveaux acheteurs la situation actuelle est surprenante voir même incompréhensible, mais pour nous, courtiers immobiliers d’expérience, la situation est bel et bien courante depuis plusieurs années.
Il y a 5 ans, de nombreux acheteurs se disaient que les prix des maisons à Pointe-St-Charles étaient trop élevés, et que ceux-ci baisseraient sûrement dans l’année ou les deux années suivantes. À l’évidence, ceux-ci ont plutôt augmentés, presque doublés depuis, et la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) a même fait son mea culpa suite à son article publié l’an dernier mentionnant que les prix baisseraient de 6%.

Alors, comment naviguer dans le contexte immobilier présent? Comment faire le bon choix immobilier?
Tout revient à la réalité de l’offre versus la demande.
Prenons le marché des maisons:
Il n’y a pratiquement aucune nouvelle construction de maison depuis les années 80 et pas de terrain disponible à Montréal. Et, quand terrain il y a, les développeurs bâtissent des copropriétés plutôt que des maisons, ce qui a un impact important sur l’inventaire des maisons qui demeure bas, comparativement à la demande qui elle continue de croître. En conséquent, le nombre de maisons (l’offre) demeure bas. Offre basse et demande élevée entraînent forcément une hausse des prix.
Parallèlement, avec des taux d’intérêt qui, semblerait-il, resteront bas pour les 5 prochaines années, au moins en-dessous des 4%, cela permettra aux acheteurs de financer de gros montants à bas prix.

La pénurie de maisons à Montréal perdurera encore pendant un long moment, et tant que la demande (les acheteurs) ne sera pas inférieure à l’offre, ou que le nombre de maisons disponibles (l’offre) n’aura pas augmenté, les prix continueront de monter. Pas forcément au même rythme, mais certainement pas à la baisse.
Dans cette optique, dans le cas de l’acheteur, si celui-ci attend pour acheter, il verra son pouvoir d’achat diminuer de jour en jour jusqu’à ne plus pouvoir acheter la maison de son choix, dans le quartier de son choix.

Comment obtenir sa propriété d’intérêt dans ce marché fortement à l’avantage des vendeurs?
Mon expérience m’a montré que les vendeurs recherchent principalement les trois points suivants, et dans cet ordre:

  1. Un acheteur qualifié qui va conclure la transaction*
  2. Le meilleur prix
  3. Les meilleures conditions

*Par acheteur qualifié, on entend un acheteur sérieux qui a une pré-qualification bancaire ou une preuve de fonds, et qui ne se désistera pas en cours de transaction.

Ensuite, comment avoir le meilleur prix et les meilleures conditions sans, toutefois, trop en faire?
Commencez par obtenir l’aide d’un courtier immobilier. Ce service est gratuit et, seul le courtier (et les évaluateurs agréés) aura accès aux données relatives aux propriétés vendues, ce qui vous donnera le prix du marché à un moment donné.
D’une ville à une autre, de même que d’un quartier à un autre, les prix, l’inventaire et les délais de vente varient fortement. Votre courtier, armé de ses ressources et de son expérience, saura vous guider au mieux dans votre démarche, et vous conseiller sur l’état du marché de votre secteur d’intérêt, ainsi que sur l’état physique de votre propriété d’intérêt.
Vous aurez donc toute l’information nécessaire pour faire une offre adéquate, et obtenir ladite propriété.

Enfin, restez sereins; les maisons sont un produit très prisé, l’aventure est forte en émotion mais la chasse en vaut la chandelle!

Faites attention au choix des gens qui vous accompagneront dans votre projet immobilier (courtier immobilier, représentant hypothécaire, etc.) Ceux-ci peuvent vous donner ou vous coûter la victoire!
Faites affaire avec des professionnels ayant de l’expérience dans ce marché.
Notre équipe a aidé plus de 100 clients à obtenir une maison l’an dernier, et ce, malgré le contexte de pandémie et avec peu d’inventaire disponible.

EN TOUTE CONFIANCE | IN GOOD HANDS

Philippe C. Martel
Courtier Immobilier, Équipe Mark-André Martel

Philippe a plus de 10 ans d’expérience en immobilier. Il a participé à des centaines d’inspections et d’évaluations de bâtiments. Sa bonne connaissance du marché, sa maîtrise du développement immobilier et son sens des affaires font de lui le parfait allié pour une transaction immobilière réussie.

a
Get In Touch With Us Today

Welcome to Sagen, a modern platform perfect for showcasing your properties.

+585 889 996 96 sageninfo@gmail.com 184 Main Collins Street Victoria
fb tw in