Retour en haut

Pointe-Saint-Charles : une histoire immobilière unique

Un passé industriel prospère
Pointe-Saint-Charles est un quartier à l’histoire fascinante. Son essor survient au début du 19e siècle, alors qu’on aménage plusieurs canaux maritimes, dont le canal de Lachine. Permettant de contourner les rapides de Lachine, ce dernier annonce un projet encore plus ambitieux : la voie maritime du Saint-Laurent, qui offrira un accès incomparable aux terres et aux Grands Lacs d’Amérique du Nord.

Conséquemment, entre 1847 et 1945, le paysage du sud-ouest de Montréal est principalement constitué d’industries de toutes sortes, attirées par le potentiel hydraulique du canal de Lachine. Sans surprise, on voit apparaître des appartements et maisons d’ouvriers, occupés en grande partie par des immigrants irlandais d’expression anglaise. À cette époque, les francophones ne composent que 25 % de la population de Pointe-Saint-Charles.

Les conséquences de la crise économique
La crise économique des années 1930 amène à Pointe-Saint-Charles un important ralentissement des activités industrielles, et les conséquences socio-économiques sont dramatiques pour le quartier. La fermeture des usines et du canal de Lachine provoque d’immenses pertes d’emplois qui appauvrissent les résidents. Le quartier dépérit rapidement et s’ensuit un exode de la population. En effet, entre 1931 et 1991, la population passe de 30 000 à 13 000 personnes… un véritable désastre démographique!

Malgré tout, les habitants du quartier ne perdent pas espoir. On y voit lentement apparaître un profond sentiment de solidarité, duquel naîtra une foule d’initiatives communautaires, telles que les premiers CLSC du Québec et une clinique juridique communautaire qui inspirera le gouvernement du Québec lors de la création du régime d’aide juridique.

Une revitalisation salutaire
La prospérité de cette économie sociale unique vaudra à Pointe-Saint-Charles le surnom d’irréductible village. La résilience des habitants et les nombreuses initiatives citoyennes mèneront le quartier vers un nouvel âge d’or.

Ainsi, au début des années 2000, familles, jeunes professionnels, investisseurs et commerçants regagnent progressivement les berges du canal de Lachine — rouvert pour la navigation de plaisance en 2002. Attirés par le potentiel immobilier, la vie de quartier foisonnante et l’accessibilité aux grands axes routiers, ces derniers ont déclenché une nouvelle ère de prospérité à Pointe-Saint-Charles. Il vous suffira d’ailleurs d’une seule visite pour remarquer l’extraordinaire vitalité de ce quartier historique.

Sources :
– Ville de Montréal

a
Get In Touch With Us Today

Welcome to Sagen, a modern platform perfect for showcasing your properties.

+585 889 996 96 sageninfo@gmail.com 184 Main Collins Street Victoria
fb tw in