Retour en haut

Nouvelle hausse des taux d’intérêts, quels sont les enjeux pour vous?

Au début du mois, la Banque du Canada a de nouveau augmenté son taux directeur, et a averti que celui-ci augmenterait encore à plusieurs reprises au courant de l’année.
Ces augmentations ont pour but de contenir l’inflation que nous vivons tous.
Jusque-là, aucune surprise, mais beaucoup d’anxiété à l’horizon, autant pour les propriétaires actuels que pour ceux qui cherchent à le devenir.
Nous nous sommes donc tournés vers nos économistes et représentants hypothécaires pour élucider certains points:

 

  1. Pourquoi est-ce que la Banque du Canada augmente son taux directeur?

L’objectif de la hausse du taux directeur est de freiner l’inflation qui sévit, en resserrant les coûts d’emprunt, mais aussi en favorisant l’épargne.
Au début de la pandémie, le taux directeur avait été réduit à trois reprises pour atteindre 0,25%, afin de stimuler l’économie. Ce taux, atteint en mars 2020, n’avait alors jamais été aussi bas. C’est ce qui allait permettre une relance de l’économie.
 *À noter que les taux d’intérêt ont été anormalement bas pour la période de 2019 à 2021.
Avec les hausses prévues par la Banque du Canada cette année, les taux retourneront essentiellement à un niveau permettant un marché plus « normal ».

  1. Quels sont les impacts sur le marché immobilier montréalais?

-Pour les acheteurs
Avec cette nouvelle hausse, le pouvoir d’achat des acheteurs sera affecté à la baisse.
Entre mise de fonds et coûts mensuels, leurs projets d’achat semblent de moins en moins atteignables.
Un exemple à cet effet: appliquer le “stress test” en ajoutant 2% au taux d’emprunt de la banque sur un prêt hypothécaire de 500 000 $, équivaut à augmenter les paiements mensuels de 513$ par mois; moins d’acheteurs potentiels pourront donc se qualifier pour l’obtention d’un prêt hypothécaire. 

 -Pour les vendeurs
Les vendeurs commencent à remarquer une diminution de l’achalandage sur leurs propriétés. Et puisqu’il y aura moins d’acheteurs en mesure de se qualifier pour l’obtention d’un prêt, les vendeurs observeront une baisse des visites et du nombre d’offres sur leurs propriétés.
Les vendeurs désirant vendre pour acheter plus grand auront eux aussi plus de difficulté à se qualifier pour leur nouvel achat.
De plus, les propriétaires qui ont obtenu des taux d’intérêts bas dans les dernières années repousseront fort probablement leur projet de vente et d’achat.
Nous pourrions également observer une certaine stabilisation des prix, dans un drôle de nouveau marché où la demande diminuerait, avec une offre également moins importante.

 

  1. Taux fixe ou taux variable?

Les représentants hypothécaires sont assez unanimes sur la question: taux variable.
Toutefois, le choix dépendra toujours du niveau de tolérance de risque de l’acheteur.
Aujourd’hui, on parle de presque 2% d’écart entre le taux fixe et le taux variable, ce qui vous donne une bonne marge de manœuvre en prévision d’éventuelles augmentations, sans pour autant dépasser le taux fixe. En effet, même si le taux variable augmentait de 1,25% ou 1,5%, l’acheteur aurait quand même un taux plus bas que s’il avait signé un taux fixe à l’obtention du prêt.
Aussi, les statistiques démontrent qu’historiquement, les gens ayant opté pour un taux variable ont presque toujours été avantagés sur le long terme. 

 

  1. Ceci étant dit..

-Acheter maintenant ou attendre?
Si vous trouvez la propriété qui correspond à vos besoins, et que vous êtes financièrement prêt à l’acheter, foncez!
Si vous êtes en début de projet d’achat, commencez par consulter un représentant hypothécaire. Celui-ci analysera votre situation, et vous aidera à mettre en place un plan d’action sur un, trois ou x nombre de mois, avec tous les conseils utiles pour que vous soyez prêt lorsque vous dénicherez la propriété de vos rêves!
Nous ne pourrons jamais le répéter assezréussir votre projet d’achat débute par l’obtention de votre préapprobation bancaire et une vision claire de votre situation financière (le portrait global de vos revenus, votre capacité d’emprunt, votre capacité de remboursement, etc.). Selon vos objectifs d’achat (condo, maison unifamiliale ou multiplex) les stratégies sont multiples et peuvent être complexes. D’où l’importance d’entrer en contact avec un représentant hypothécaire qui saura vous conseiller et vous guider vers la bonne direction.
Une fois cette analyse financière réalisée, vous pourrez revoir votre objectif d’achat avec votre courtier immobilier, et lancer la ligne droite vers sa réalisation.  

-Afficher votre propriété sur le marché maintenant ou attendre?
Le marché immobilier montréalais demeure un marché de vendeurs; rien ne vous empêche d’en profiter.
Consulter votre courtier immobilier vous permettra de mettre en place la meilleure stratégie de vente, tout en prenant en considération vos projets futurs, que ce soit d’acheter ou de louer votre prochaine demeure.

 

  1. Conclusion

La situation économique actuelle ne devrait pas être synonyme d’anxiété.
Consultez un membre de notre équipe pour vous conseiller et vous guider.
Vous êtes acheteur ou vendeur, et non courtier immobilier; le marché d’aujourd’hui s’avère complexe à naviguer, et les processus d’achat et de vente requièrent l’assistance de professionnels en courtage d’expérience.
Évitez les casse-têtes, les imprévus et les mauvaises surprises en ayant recours à nos services!

a
Get In Touch With Us Today

Welcome to Sagen, a modern platform perfect for showcasing your properties.

+585 889 996 96 sageninfo@gmail.com 184 Main Collins Street Victoria
fb tw in