MYTHE 1: J’ai reçu une excellente évaluation sur ma propriété; je vais donc pouvoir la vendre à un prix élevé; je n’aurai donc pas de problème à racheter une nouvelle propriété plus petite et garder de l’argent de côté pour mes vieux jours.

 

RÉALITÉ: Ce projet est tout à fait envisageable, toutefois il y a trois facteurs à prendre en considération:

1- Quel sera le profit net sur la vente de la propriété? (Le profit net = le prix de vente  les frais de vente – l’hypothèque actuelle)

2- Le prix du bien plus petit est probablement plus dispendieux qu’imaginé.

3- La nouvelle hypothèque. 

(Dans le cas où vous auriez possiblement besoin d’une hypothèque pour l’achat de votre nouvelle propriété, veuillez lire attentivement le Mythe #2.)

 

 

MYTHE 2: J’ai beaucoup d’équité sur ma propriété, donc je n’ai pas besoin de pré-qualification bancaire pour acheter ma nouvelle propriété.

 

RÉALITÉ: Les banques ne prêtent pas sur l’équité, mais sur votre revenu annuel. En d’autres termes, si vous n’avez pas de revenu, la banque ne vous prêtera pas pour votre achat. Vous devrez donc vendre votre propriété avant d’acheter la prochaine. 

(Dans le cas où vous pensiez faire une offre conditionnelle à la vente de votre propriété, veuillez lire attentivement le Mythe #3.)

 

 

MYTHE 3: J’ai trouvé une nouvelle propriété qui me plaît et je vais faire une offre d’achat conditionnelle à la vente de ma propriété.

 

RÉALITÉ: Dans le marché immobilier actuel, une offre conditionnelle à la vente d’une propriété sera rejetée dans 99% des cas.

Il est préférable d’élaborer une stratégie de vente et achat avec votre courtier immobilier; ce dernier saura mettre en oeuvre diverses stratégies pour vendre votre présente propriété et acheter la prochaine, tout en assurant une transition sans souci de l’une vers l’autre.

 

 

MYTHE 4: Suite à la vente de ma propriété, je vais aller en location pendant un an, puis acheter une nouvelle propriété par la suite.

 

RÉALITÉ: Si votre but était d’acheter une fois votre présente propriété vendue, il est important de garder en tête que suite à une période de location, votre pouvoir d’achat aura diminué, et il deviendra d’autant plus difficile de racheter dans le marché immobilier actuel. Nous vous conseillons donc d’acheter directement une propriété si vous en aviez l’intention dès le départ.

 

 

MYTHE 5: Suite à la vente de ma propriété, je trouverai une superbe propriété à louer à un coût moins élevé que si j’achetais une nouvelle propriété.

 

RÉALITÉ: Il est important de garder en tête que, dans le contexte immobilier présent, les prix des locations ont également augmenté et les locations de qualité sont à présent plutôt dispendieuses.

 

 

MYTHE 6: Je souhaite vendre ma propriété, mais je ne vois rien à vendre qui me plaise; je pense que je ne trouverai jamais de propriété qui corresponde à mes besoins.

 

RÉALITÉ: Dans les deux dernières années, nous avons eu des nombres records de ventes. Il y a beaucoup de propriétés qui sont mises en marché, et vendues régulièrement.

Toutefois, aussitôt mises en marché, aussitôt vendues. C’est pourquoi le nombre de propriétés à vendre lors de vos recherches sur Centris semble bas.

Une partie importante du rôle du courtier immobilier est de vous conseiller, organiser des recherches de propriétés qui vous conviennent (type, prix, secteur, valeur…), rester à l’affût de toute mise en marché qui pourrait vous intéresser, et vous guider dans l’élaboration d’une stratégie pour que vous mettiez la main sur votre propriété idéale.

 

 

Que vous soyez intéressé.e à vendre, acheter ou louer, nous sommes armés d’une série d’outils que nous déploierons pour vous obtenir exactement ce que vous recherchez.

Tout commence par une consultation initiale avec votre courtier à L’Équipe Mark-André Martel pour clarifier vos buts et besoins immobiliers.

#STRATEGIEGAGNANTEEMAM


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.